Pistes pour éduquer et accompagner les changements

Pour éduquer et accompagner un public sur la thématique « Nature et santé », il est important de prendre d’abord le temps de recueillir ses représentations, ses questionnements et ses intérêts.
Prévoyez, en fin d’activité un temps réflexif pour que chacun puisse partager ses impressions. Ce sera pour votre public l’occasion d’intégrer son vécu. Ce temps vous permettra aussi de mettre en perspective l’expérience des participants par rapport à la thématique et de cerner l’effet de votre intervention.
Sur ce site, consultez aussi les fiches méthodologiques :
- « Elaborer et mener une activité éducative en ESE »
Les pistes que nous proposons ne sont pas exhaustives. Faites confiance à votre expérience et à la connaissance que vous avez acquise de vos publics et de la thématique dans vos expériences personnelles et professionnelles, et parlez-en autour de vous pour recueillir des idées.

 

Voici quelques pistes pour éduquer autour de la thématique « Nature et santé » selon trois axes :

Permettre aux individus et aux groupes de multiplier les contacts avec la nature

 

Participer à des programmes de sciences participatives

  • Suivre la biodiversité, le rythme des saisons, les espèces, les effets des changements climatiques sur la biodiversité
  • Alerter via les dispositifs de signalement citoyens sur la présence d’ambroisie, de tiques, de moustiques tigres et de chenilles processionnaires du pin
  • Apprendre la collecte de données scientifiques naturalistes (heures, localisation précise, organismes de recherche mandatés…)
  • Partager ses données d’observation au sein de programmes nationaux : SPIPOLL (suivi photographique des insectes pollinisateurs), Birdlab (jeu sur application pour comprendre la stratégie de nourrissage des oiseaux). Et de programmes locaux : L’Observatoire des saisons, Phénoclim pour mesurer l'impact du changement climatique sur la faune et flore en montagne, Phéno’piaf porté par le CREA et la LPO, avec le même objectif que Phénoclim concernant la migration des oiseaux.

Amener les participants à réfléchir et conscientiser leur vécu par rapport à la nature

  • Organiser des « ateliers philo » pour définir ensemble la nature et la santé. Insister lors des échanges sur le fait que les deux concepts sont très subjectifs et qu’il est donc difficile d’en fournir une définition unique, valoriser la diversité des représentations.
  • Aborder les leviers « Nature et Santé » :
    Quelles sont les politiques publiques en matière d' urbanisme et d' aménagement du territoire (implantation des coins nature, biodiversité, trames vertes et bleues,  etc.) ?
    Quelles actions collectives sont menées ?
    Quelle est l’importance du vécu individuel et collectif dans la nature ? Une réflexion en lien avec les travaux sur l’ « autobiographie environnementale », proposée par Tom Berryman et Dominique Cottereau.

 

À découvrir dans la médiathèque