Recommandations

  • Acheter des produits avec le moins d’emballages possible
  • Éviter tout produit jetable non-recyclable
  • Cuisiner à partir de produits frais achetés au maximum chez les producteurs
  • Utiliser des boîtes et des sacs réutilisables (à garder sur soi)
  • Acheter/vendre des biens et des vêtements d’occasion (ex. dans les ressourceries )
  • Participer à des temps de partage de solutions et d’astuces (ex. les ateliers Ecofrugal)
  • Réparer et fabriquer soi-même chez soi ou via des ateliers de bricolage, de couture, de réparation (FabLab, etc.)

Trier les déchets

  • S’informer sur les pratiques de tri sur son territoire
  • Mettre en place des poubelles de tri à la maison, à l’école et au travail
  • S’informer sur les lieux pour déposer les déchets en fonction de leur nature et de leur dangerosité (néons et ampoules basse-consommation à la déchetterie, bouteilles en verre au recyclage spécial verre, bouchons en plastique à la poubelle, etc.)
  • Mettre en place un compost ou rejoindre un composteur collectif

Consommer moins de papier

  • Utiliser du papier recyclé
  • Imprimer recto-verso quand il est nécessaire d’imprimer
  • Poser un autocollant « stop-pub » sur sa boite aux lettres

Utiliser moins d’emballages jetables

  • Acheter en vrac les denrées alimentaires et les produits ménagers
  • Boire de l’eau du robinet

 

La psychologie employée pour motiver le tri
Sur la Métropole de Rennes, des chercheurs ont montré que si on informe régulièrement les habitants sur la quantité de déchets résiduels qu’ils génèrent (« feedback »), ils la réduisent davantage, et sans contrainte, que ceux qui n’ont pas cette information. L’effet positif serait durable.

 

À découvrir dans la médiathèque