Pistes pour changer au quotidien

Mots clés

Faire reposer le changement lié aux changements climatiques sur les seules épaules des individus n'est pas pertinent. Les changements collectifs, et donc d'ordre politique, sont également nécessaires au vu des enjeux que représentent cette thématique.
Malgré cela, il reste important de pouvoir agir à son échelle. C'est donner du sens à ses gestes et à ses choix, selon son éthique, sans avoir forcément le souci de tout résoudre (qui constitue bien souvent un obstacle à l'action).
Voici donc quelques pistes pour agir en lien avec les enjeux que représentent cette thématique.

Participer à l'étude des changements climatiques

Via une approche participative, les habitants peuvent contribuer à l'aménagement ou au réaménagement des villes, et ainsi favoriser l'adaptation aux changements climatiques. Les citoyens possèdent un savoir d'usage, mais aussi un savoir technique ou militant (des connaissances élaborées, mobilisées et diffusées avec une finalité militante). Les citoyens peuvent également être parties-prenantes des recherches et productions de données en lien avec les changements climatiques et les enjeux qui y sont associés en s'impliquant dans un dispositif de sciences participatives.

Sur la thématique des changements climatiques, notons les dispositifs suivants :

  • Observatoire des saisons, par le CNRS. Ce projet a été initié en 2006 par un groupement de recherche du CNRS et lancé officiellement en 2008. Ses principaux objectifs : sensibiliser le public à l'impact des changements climatiques sur l'environnement, communiquer les travaux de recherche dans ce domaine, créer un vaste réseau d'observateurs amateurs encadré par les chercheurs afin d'alimenter leurs travaux, doter les pouvoirs publics d'un outil de suivi des effets des changements climatiques sur l'environnement local.
  • Phénoclim, par le Centre de recherches sur les écosystèmes d'altitude. Ce programme scientifique et pédagogique invite le public à mesurer l'impact des changements climatiques sur la faune et flore en montagne.

Adopter de nouvelles habitudes

Quand leur environnement physique, économique et social le permet, les particuliers peuvent aussi agir de façon individuelle en adoptant des habitudes nouvelles en termes :

  • de transports (privilégier les modes actifs, modifier sa conduite…) ;
  • de circuit d'alimentation (privilégier les produits locaux et de saison…) ;
  • d'habitat (autant pour le chauffage que pour se prémunir des chaleurs estivales : analyser sa consommation énergétique, diminuer la température des pièces avant de les quitter, améliorer l'isolation thermique des murs, installer de nouvelles portes et fenêtres, etc.).

Aborder le sujet de manière transversale

Se reporter également aux pistes de changement au quotidien de toutes les thématiques développées sur ce site car elles concernent les causes et les conséquences des changements climatiques.

 

À découvrir dans la médiathèque