Qu'est-ce que l'Education Santé Environnement?

"ESE" est l'acronyme d'Education et promotion de la Santé-Environnement. Ce domaine est à la rencontre de deux champs : l'éducation à l'environnement et la promotion de la santé.

Les liens entre la santé et l’environnement sont aujourd’hui clairement établis et préoccupent à la fois les pouvoirs publics, les acteurs associatifs et les citoyens. Ces derniers doivent pouvoir comprendre, s’exprimer, participer et agir sur ces problématiques.
Pour aller dans cette direction, un accompagnement aux niveaux individuel et collectif est nécessaire. Cela implique d’outiller les acteurs éducatifs et de favoriser les dynamiques partenariales sur ces questions.

Une définition de l'ESE partagée

Afin de réduire les inégalités territoriales, environnementales et sociales de santé, l’ESE vise un renforcement du pouvoir d’agir des individus et des communautés sur leur santé, sur leur environnement et sur leurs interactions. Elle est mise en œuvre à travers des processus d’éducation et d’accompagnement au changement, partant des personnes, pour leur permettre de développer des habiletés individuelles et collectives.

Définition issue de la charte pour des principes d'actions partagées en ESE en Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour rendre visible l’invisible

Le texte suivant est issu du texte de positionnement rédigé collectivement à l'occasion des 1eres Rencontres Régionales de l'Éducation et Promotion Santé-Environnement (Novembre 2018).
La santé et l’environnement nous concernent tous et toutes et sont reliés à de nombreux aspects de notre vie quotidienne :
« - Si mon usage du vélo en ville est bon pour le climat, qu’en est-il de son impact sur ma santé ? - Où puis-je habiter pour trouver une bonne qualité de l’air sans pour autant être socialement isolé ? - Quels médicaments utiliser pour ne pas produire de résidus ayant un impact sur les écosystèmes aquatiques ?»
Ces interrogations traversent plusieurs dimensions de notre société : santé publique, éducation, aménagement du territoire, protection de l’environnement, égalité territoriale, justice sociale, économie, etc. C’est pourquoi, il est essentiel que les citoyen·ne·s, professionnel·le·s, décideurs et décideuses… puissent s’exprimer, participer et agir sur ces enjeux.
Mais la complexité comme la diversité de ces thématiques et enjeux, leurs liens peuvent « donner le vertige » : qualité de l’air et de l’eau, alimentation, nanotechnologies, agriculture, transport, mobilité, logement, biodiversité, déchets, environnement sonore ou encore impact de la nature sur le bien-être. 
Ces sujets présentent également nombre d’incertitudes scientifiques, font l’objet de controverses et sont en mouvement car en lien avec l’émergence de nouvelles technologies, pratiques et connaissances scientifiques.
Dans ce contexte, comment accompagner les publics à se projeter et envisager les conséquences de leurs actions, notamment dans l’espace et le temps ? Comment les aider à imaginer un futur souhaitable ? Comment susciter, accompagner et maintenir les envies d’agir ? Comment leur permettre de se repérer parmi les différentes controverses et se construire leur propre opinion ? Comment leur donner accès à une information claire, objective, gratuite et sourcée ?
Tout d’abord en impulsant et en soutenant les synergies et le travail collectif entre acteurs et actrices de l’éducation et de la promotion de la santé, de l’éducation à l’environnement, du développement durable ou encore de la santé. Puis en croisant les regards pour que nous progressions tous et toutes sur la compréhension de cette complexité, que nous mettions en place des solutions et que nous fassions évoluer les pratiques pédagogiques pour mieux accompagner les publics.
Cela passe par la création d’une culture commune sur les enjeux et les moyens pour passer à l’action en ESE et donc par le renforcement de la mise en réseau des acteurs et actrices qui se sentent concerné·e·s. 
Depuis 2010, le GRAINE et l’IREPS animent le pôle thématique régional ESE qui a pour objectif d’accompagner et de développer l’éducation et la promotion de la santé et de l’environnement.