Méthode
Type
Fiche méthode d'animation

Doutes et certitudes

L'animation "Doutes et certitudes" peut être utilisée pour faire le point avec les participants sur leurs représentations et connaissances d'un sujet donné.

 

Objectifs
  • Favoriser la mutualisation des savoirs et compléter l’information des participants
  • Favoriser le débat
  • Confronter les idées
Préparation
  • Préparer pour chaque groupe une feuille (A4 ou paperboard) avec deux colonnes avec pour titre : ce que nous savons / les questions que l’on se pose.
  • Préparer pour la restitution un paperboard (ou tableau) avec deux colonnes : Les certitudes / Les doutes.
Description

Déroulement

1) Consignes (5 min)

  • Donner le thème voire les sous-thèmes et expliquer le déroulement de l’animation.

2) Préparation par groupe (15 à 20 min)

  • Former des sous-groupes de 3 à 6 personnes.
  • Distribuer à chaque groupe une feuille avec deux colonnes A et B qui pour titre respectif : Ce que nous savons / Les questions que l’on se pose.
  • Chaque groupe échange et liste d’un côté les certitudes qu’il a sur le thème (colonne A) et de l’autre les doutes, les besoins de confirmation ou les désaccords (colonne B).

3) Restitution et d’échanges pour les certitudes (20 à 30 min)

  • En grand groupe, un rapporteur par groupe rapporte les éléments de certitudes (colonne A) que l’animateur note au fur et à mesure sur un paperboard. L’animateur gère les débats que ces restitutions peuvent entrainer et apporte des connaissances claires si des interrogations ne sont pas résolues par l’échange de groupes.

4) Restitution et d’échanges pour les doutes (25 à 40 min)

  • Puis en grand groupe, un rapporteur par groupe rapporte les questions et doutes du groupe (colonne A) que l’animateur note au fur et à mesure sur un paperboard. L’animateur invite l’ensemble du groupe à apporter des éléments de connaissance pour lever les doutes. L’animateur apporte des réponses claires si l’échange de groupes n’a pas répondu aux interrogations.
  • Le cas échéant les connaissances apportées peuvent être rajoutées au fur et à mesure dans la colonne A pour faciliter l’ancrage des informations.

Recommandations

  • Choisir des thèmes d’échanges pour lesquels il existe des savoirs stabilisés.
  • Possibilité de scinder le thème en sous-thèmes s’il y a de nombreuses connaissances à partager.
  • L’animateur doit bien maitriser le sujet car cette technique est basée sur l’échange de connaissances.
Variantes possibles

Cette technique peut être utilisée avec un objectif différent qui ne vise pas l’acquisition de connaissances mais plutôt l’expression et le partage de colères, espoirs et désirs sur un thème donné.

Sources ayant permis la rédaction de cet article