jeune qui retire son masque
Focus

Coronavirus : quelques pistes éducatives (2/2)

Mots clés

FOCUS SPÉCIAL (2/2). Pistes et réflexions pour accompagner les éducateurs et éducatrices en santé-environnement au cours de la crise sanitaire du Covid-19 et sur la période qui suit.

Le confinement est juste derrière nous… Que faisons-nous aujourd'hui de la période si particulière que nous venons de traverser ? En tant qu'acteurs éducatifs, comment accueillir nos publics avec leurs vécus et leurs émotions propres quant à cette période passée et à l'avenir ? Comment aborder ce large sujet avec eux ? Comment saisir l'opportunité de ce moment que nous vivons pour renforcer l'éducation santé-environnement et le pouvoir d'agir des populations sur ces deux dimensions vitales ?

Cet article offre une série de ressources partagées, suite du focus spécial n°1 : "Coronavirus : quelques pistes éducatives (1/2)" toujours disponible sur ce site.
Nous proposons cette fois-ci plusieurs pistes éducatives en santé-environnement à mobiliser dans cette période post-confinement, et par la suite, avec plus de recul.

Pour chaque piste éducative, nous proposons une revue de presse commentée. De manière exceptionnelle, nous partageons des articles payants qui nous ont paru particulièrement intéressants. En effet, nombre d'entre vous ont accès aux abonnements via les médiathèques ou les centres de documentation et de ressources.
Aussi, n'hésitez pas à partager avec nous les activités éducatives que vous mettez en place en nous contactant par mail. Nous pourrons ensuite mettre en ligne des fiches « activités » sur ce thème.

SOMMAIRE

1. Philosopher, se poser des questions existentielles

2. Parler des émotions et développer les compétences psychosociales

3. Explorer, enquêter, se documenter, forger son esprit critique

 

image virus

Article publié le 1e juillet 2020

Philosopher, se poser des questions existentielles

Cette crise sanitaire nous a plongés dans une situation complexe : relations sociales modifiées, activités suspendues, émotions fortes, déplacements contraints…
Tout cela s'est retrouvé mêlé à une foule de questions, sans forcément de réponses, et loin de toute certitude !
Avec un peu de recul, que diriez-vous de vous plonger dans cette complexité pour en tirer les ficelles et y voir plus clair ?
Les questions ouvertes restent par ailleurs passionnantes : quelle confiance pouvons-nous accorder à la science ? Quelle confiance dans les pouvoirs publics qui gèrent l'épidémie ?
Et bien sûr, vient la question de « l'après », encore entre nos mains.

Accueillir une situation complexe

Atelier du complexe. Une formatrice synthétise avec clarté l'éducation à la complexité, avec à l'appui un schéma interactif qui présente les différentes dimensions qui rendent un contexte complexe. A chaque dimension, elle précise les compétences à développer avec différentes formes d'intelligences (émotionnelle, relationnelle, sociale, écologique, systémique, collective, du réel)

« L'épidémie a-t-elle ébranlé la confiance dans la science ? ». Cette émission de la Terre au carré, diffusée sur France Inter, interroge le trouble de confiance qu'il y a eu pendant cette crise sanitaire lors de la dédite de la publication scientifique sur l'hydroxychloroquine, une molécule testée contre le Covid-19. (durée : 19 minutes) – 23 juin 2020

« Prévention et réactions face au coronavirus. Étions-nous prêts ? » Cet article, appuyé d'infographies, reprend les résultats d'une consultation citoyenne menée dans huit pays européens par l'Université de Lyon et Lyonbiopôle en 2016. Le projet était d'identifier l'approche que les citoyens européens considéraient la meilleure pour communiquer sur les épidémies et gérer une crise sanitaire de grande ampleur. « Au regard de la crise sanitaire actuelle, les résultats de l'époque sont éloquents », lit-on.
L'infographie « L'information essentielle » est intéressante à mettre en parallèle avec la communication que nous avons reçue pendant la crise sanitaire de ce Printemps. – 11 mai 2020

Des idées pour « le monde d'après »

« Où atterrir après la pandémie ». A partir de la proposition du philosophe Bruno Latour, le Médialab de Sciences Po a développé une plateforme pour recueillir les contributions sur la question de « l'après Covid-19 ». Le projet : « Afin de tirer pleinement parti des bouleversements actuels, le projet Où atterrir après la pandémie? propose de tirer la leçon politique de ce virus et de son formidable pouvoir de contamination en le retournant au profit de la société et de son organisation politique: Si nous sommes collectivement capables d'écraser la courbe de la contamination en nous imposant des « gestes barrières », serons-nous capables de nous imposer d'autres ‘gestes barrières' pour « ‘écraser la courbe' du pouvoir contaminant de ceux dont nous ne voulons à aucun prix qu'ils nous poussent à réatterrir là où nous étions. » Deux premières étapes du projet ont déjà eu lieu. En septembre 2020, la troisième phase prévoit des ateliers participatifs en face à face. Un processus à suivre de près ou de loin.

dessin enfants dans les maisons

2.Parler des émotions et développer les compétences psychosociales

Nous avions partagé avec vous la définition proposée par l'OMS des compétences psychosociales (CPS) dans notre dernier focus sur le coronavirus.
Dix compétences sont identifiées, particulièrement intéressantes pour aborder l'expérience passée du confinement, et celle actuelle du déconfinement. Et si vous les regardiez à nouveau pour les laisser faire écho aujourd'hui ?

Les 10 compétences psycho-sociales :
•    Savoir résoudre les problèmes - Savoir prendre des décisions
•    Avoir une pensée critique - Avoir une pensée créatrice
•    Savoir communiquer efficacement - Être habile dans les relations interpersonnelles
•    Avoir conscience de soi -Avoir de l'empathie pour les autres
•    Savoir gérer son stress - Savoir gérer ses émotions

Voici quelques idées de ressources inspirantes pour accompagner vos publics autour de ces compétences, et vous aider dans la mise en place des animations.


En parler avec les enfants

« Coronavirus Covid-19. Des ressources pour en parler avec les enfants ». Voici une liste de ressources francophones pour aider les parents et les professionnels à parler de l'épidémie avec les enfants, mise à disposition par l'IREPS Pays-de-la-Loire. « C'est quoi une épidémie, c'est quoi le Covid-19, comment le virus se transmet, comment on peut se protéger, comment bien vivre la période de déconfinement... Autant de questions auxquelles ces différentes ressources apportent des réponses adaptées ». Affiches, jeux, contes, kits pédagogiques, etc. - 23 juin 2020

« Qui a peur du grand méchant virus ? ». Ces planches de bande-dessinée donnent la parole aux enfants sur la Covid-19. Chiara Pastorini, philosophe et animatrice d'ateliers de philosophie pour les enfants, a réuni un petit groupe d'enfants entre 5 et 12 ans pour discuter du virus via une application de vidéoconférences. Fiamma Luzzati, dessinatrice et bloggeuse sur Lemonde.fr a suivi la discussion, pris des notes et mis les éléments en BD. Un support pour échanger, et éventuellement à compléter et mettre à jour avec nos publics. - 3 avril 2020

Aborder le sujet avec tous les publics

« Covid-19 : Comment en parler avec nos publics ? Livret pédagogique à l'usage des enseignant.e.s, animateur.trice.s, éducateur.trice.s…». Ce document revient sur quelques informations sur la Covid-19 et balaie des questionnements comme le rapport au doute et à la science, la posture éducative, la relation à l'information et aux médias ou la relation avec les parents.
Il a été édité par les Céméa Pays de la Loire, associant des acteurs de différents secteurs : écoles, SPAS (Santé Psychiatrie et Actions Sociales), animation, groupes « Zététique », médias, EEDD (Éducation à l'Environnement et Développement Durable). - 14 mai 2020

« S'informer et s'exprimer sur le Coronavirus Covid-19 : guide d'animation ». Ce livret est proposé par l'association belge Cultures & Santé, actrice en promotion de la santé et en éducation permanente. Il pose plusieurs questions : « Qu'est-ce que la maladie à Coronavirus ? Quels en sont les symptômes ? Comment se propage le virus ? Quels sont les gestes à adopter ? Pourquoi faut-il suivre les recommandations ? Comment peut-on les mettre en œuvre ? Quels sont les effets de l'épidémie dans son quotidien ? Comment trier les informations la concernant ? » En face de ces questions, des éléments de réponse et des repères pédagogiques pour mener auprès de petits groupes des animations sur l'épidémie de la Covid-19.
Ses contenus sont prévus pour la ville de Bruxelles, mais l'ensemble reste inspirant dans les pays francophones européens. (22 pages) – 2020

Prendre soin de soi en tant que professionnel éducatif

Les guides Fnes d'accompagnement au déconfinement, à destination des professionnels. Présentation : « La Fédération nationale d'éducation et de promotion de la santé (Fnes) s'est mobilisée pour élaborer des ressources et modalités d'interventions collectives à destination des professionnels concernés par l'accompagnement du déconfinement et de ses suites auprès de publics spécifiques. »
Les guides proposés, à télécharger :
« La méthodologie de projet à l'épreuve du Covid-19 »
« Favoriser le bien-être des acteurs éducatifs pour mieux accompagner les enfants dans le déconfinement »
« Guide du ‘déconfinement' pour les professionnels intervenant auprès des adolescents et des jeunes »
« Soutenir les compétences psychosociales des personnes vulnérables : des activités de soutien et de réassurance, en période de Covid-19 »
« Promotion de la santé en milieu carcéral : pistes d'actions pour un déconfinement »

masques jetables sur fond rouge

3.Explorer, enquêter, se documenter, forger son esprit critique

S'informer permet de se plonger dans des champs de connaissances qui ne sont pas forcément familiers pour nos publics, c'est une manière de mieux comprendre ce qu'il se passe, une clé pour se forger son esprit critique, se repérer et pouvoir échanger.

Et si vous choisissiez quelques questions avant de laisser vos publics faire leurs recherches, en questionnant les sources et la fiabilité des informations :
L'origine du virus est-elle vraiment animale ? Connaissons-nous d'autres virus venus d'animaux ? Les vendeurs chinois sur les marchés sont-ils responsables ? Pourquoi utiliser un masque en tissu ? Avons-nous respiré un air pur pendant le confinement ?

Cette série d'articles couvre bon nombre de sujets touchés par cette crise sanitaire : le virus, sa propagation, son lien avec le maintien de la biodiversité, la pollution causée par les masques, etc. Voici une invitation à vous en inspirer.

Le virus en question, on en parle ?

« De la rage au Covid-19, l'histoire des virus continue de s'écrire ». Cet article retrace l'histoire de ce que nous appelons un virus pour mieux comprendre ce que nous traversons aujourd'hui avec le coronavirus. « Face à la crise sanitaire mondiale que nous traversons depuis plusieurs mois, quel bilan tirer et quels dispositifs mettre en place ? », interroge l'auteure, Nathaly Mermet, docteure en neurosciences et journaliste scientifique et médicale. Voilà une mise en perspective temporelle de l'arrivée d'un virus et des manières de le traiter.
Cet article a été publié par Pop'Sciences, le portail numérique de l'Université de Lyon consacré aux sciences avec pour leitmotiv de relier les savoirs universitaires et les citoyens. - 12 mai 2020

« L'émergence des nouvelles épidémies s'accélère, comment y faire face ? ». Cet article, écrit par plusieurs chercheurs, apporte un éclairage sur l'arrivée et la transmission des maladies infectieuses et les facteurs de leur propagation. De conclure : « Les enseignements de la pandémie actuelle devront être pleinement tirés, car de nouvelles émergences ne manqueront pas de se produire. Pour les anticiper et en limiter les impacts sanitaire et socio-économique, il faudra impérativement renforcer la coopération interdisciplinaire et intersectorielle ».
21 juin 2020 – d'après un dossier paru fin 2019.


Biodiversité et écosystèmes en jeu

« Lien entre crise de la biodiversité et épidémies : les scientifiques font le point ». Cet article paru dans Libération explique et commente un document produit par un panel d'experts de l'environnement et de la santé (du Museum d'Histoire naturelle, du CNRS, de l'INRAE, de l'Institut Pasteur, de l'Anses, de l'OFB, etc.) sur le lien entre recul de la biodiversité et hausse du nombre d'épidémies comme celles du Covid-19.
Le document d'origine - « Mobilisation de la FRB par les pouvoirs publics français sur les liens entreCovid-19 et biodiversité » - est publié par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité et téléchargeable en ligne. – 24 mai 2020

« Coronavirus : la dégradation de la biodiversité en question ». Cet article publié par Le Monde démarre par les propos de David Quammen, journaliste scientifique, et auteur en 2012 du livre Spillover. Animal Infections and the Next Human Pandemic (« Débordement. Les infections animales et la prochaine pandémie humaine, non traduit »). Selon lui, nous sommes responsables de l'arrivée du coronavirus. Le propos est plus global à la lecture de cet article : « L'impact de l'homme sur les écosystèmes a progressivement rapproché les humains de la faune sauvage ». - 4 avril 2020

« Passage de la barrière d'espèce ». Cet article paru en 2010 dans Les cahiers du musée des Confluences revient sur la notion de barrières naturelles qu'il existe entre les espèces animales et les humains, et sur leur intérêt pour nous préserver de certaines maladies. Le constat : « Près de 75% des maladies observées ces trois dernières décennies sont des zoonoses (…) » - 2010

« La biodiversité, c'est la santé ». Un article de Libération qui a pour point de départ de creuser la thématique de la biodiversité. Le propos : « Filtration de la pollution dans l'eau et l'air, régulation du climat, bienfaits psychiatriques, lutte contre les épidémies... la nature rend une multitude de services, souvent ignorés, aux humains. Autant d'arguments pour la préserver ». Intéressant pour élargir l'importance de la biodiversité sur notre santé, au-delà de l'épidémie du coronavirus. - 30 avril 2020

Une crise sanitaire qui vient toucher à d'autres sujets

« L'après Covid-19 : ne plus séparer santé et environnement ». Voici un entretien avec Alain Grimfeld, pédiatre, qui a été président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) et qui préside actuellement le Comité de la prévention et de la précaution auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire. Il étaye sur France Culture l'idée que l'« un des facteurs qui influence considérablement la santé humaine est l'environnement au sens large ». (extrait audio : 1mn) – 28 avril 2020
à retrouver aussi dans notre médiathèque
 

On ne peut pas vivre isolément, comme si l'espèce humaine était complètement préservée de tout ce qui se passe autour de nous, et dans un deuxième temps, accessoirement, s'occuper de ce qui nous entoure !


Alain Grimfeld, France Culture


« Le concept ‘One Health' doit s'imposer pour permettre l'anticipation des pandémies ». Cet article, rédigé par deux chercheurs universitaires, défend ce concept peu connu du grand public, peu intégré dans les prises de décision des gouvernements… mais de plus en plus présent dans la communication des organismes de santé publique. Un concept qui invite à rassembler santé animale, santé humaine et santé environnementale, car toutes interdépendantes. - 24 juin 2020

 « Pourquoi notre santé et celle de la planète se jouent dans nos assiettes ». Cet article, rédigé par des chercheurs et publié sur le site The Conversation, montre les liens entre nos modes d'alimentation, de production agricole, la dégradation de l'environnement et notre santé. Un plaidoyer pour une transformation de nos systèmes alimentaires, vers une économie circulaire locale. Des idées déjà présentes que la crise du Covid-19, avec le confinement et l'arrêt des échanges internationaux, appuie de manière évidente.- 11 juin 2020

« La santé c'est plus que l'hôpital ! ». Tribune et pétition lancée par des acteurs de la promotion de santé a l'occasion du lancement du « Ségur de la santé », relayée sur le blog de Médiapart. Elle qui plaide notamment pour « une mobilisation des ressources et acteur.rice.s locaux.cales permettant d'apporter des réponses plus appropriées à des problématiques complexes tels le coronavirus, les conséquences sanitaires du réchauffement climatique et la reproduction intergénérationnelle des inégalités sociales et de santé ». - 17 juin 2020

« Changement climatique, inégalités et Covid-19 : un triptyque indissociable ». Tribune publiée par Libération et rédigée par plusieurs chercheuses. Leur parti pris : « Construire un environnement sain, favorable à la santé de tous et plus précisément envers les plus vulnérables, est un enjeu majeur si l'on veut agir pour une relance plus écologique et équitable ». – 7 juin 2020

Quand la gestion du virus fait des déchets

« Fact check : Le plastique est-il incontournable pour lutter contre le Covid-19 ? ». Un focus sur l'apparition des objets en plastique, et souvent jetables (masques, gants…), au cours de cette crise sanitaire, alors que la loi interdisant certains objets en plastique à usage unique venait de passer (loi du 1e janvier 2020). Un pas de côté et un regard critique sur les élans de consommation peu remis en cause dans un contexte où éviter la circulation du virus a pris le pas sur toutes les autres préoccupations.  - 15 juin 2020

« La France a commandé 2 milliards de masques jetables, et maintenant se pose la question de leur pollution ». Un article du Monde sur la catastrophe écologique que représentent les masques jetables faits à partir d'un dérivé du pétrole et non biodégradables, contrairement aux apparences. - 9 juin 2020

« L'élimination des masques réutilisables est un choix historique discutable ». C'est ici le regard critique d'un historien des sciences sur l'usage des masques chirurgicaux jetables et leur étonnante pénurie pendant la crise du coronavirus que nous venons de traverser. Un entretien publié par Le Monde. – 26 mai 2020

Confinement : et si on avait orienté nos gestes ?

« Le nudge et le comportementalisme ». Cet épisode de l'émission Signes des temps, sur France Culture, présente le concept de 'nudge' et questionne son usage commercial et politique. Le point de départ : les gouvernements anglais et français ont fait appel à des unités spécialisées pour la mise en place de ‘nudges' dans la gestion du confinement.
Un extrait de l'article qui présente l'émission : « (..) les nudges sont en train d'envahir notre vie sociale et culturelle de manière invisible. (…) La révolution technologique, la crise générale de la représentation politique et l'épidémie de Covid, la font apparaître comme la solution idéale à la gouvernance de crise. Et comme le monde n'est plus que crise, la question se pose : les techniques de guidage des individus sont-elles appelées à remplacer la démocratie ? » (43 mn) – 21 juin 2020

Un air plus pur… Avons-nous rêvé ?

« Pollution : oui, le confinement améliore la qualité de l'air à Lyon, mais… » Cet article de Médiacités – journal en ligne d'investigation indépendant - relativise la sensation que nous avons eu de respirer un air plus pur à Lyon pendant le confinement, données de surveillance de l'air à l'appui. Un point de départ pour aborder les différents polluants, et aller plus loin que les idées reçues.  - 1e avril 2020

A découvrir dans la médiathèque